Informatique et multimédiaSécurité

Les différents types de virus informatiques

Les virus informatiques, selon leur type, ciblent une ou plusieurs parties de l’ordinateur : le système, l’unité centrale, les dossiers et les fichiers, les documents en ligne, etc. L’antivirus a été créé pour empêcher les virus d’entrer dans le système cible ou pour les y éradiquer (s’ils sont déjà là).

Les virus mutants

Comme leur nom l’indique, les virus mutent et de nombreuses variantes naissent. Il suffit aux programmeurs de réécrire la signature d’un virus pour en créer une variante. Ainsi, l’antivirus initial destiné à combattre ce type de virus n’est plus efficace pour chasser ses variantes.

Les virus polymorphes

Ce type de virus change d’apparence à sa propre volonté. Les virus sont détectables à partir de leur signature qui est une succession de chiffre. Toutefois, le virus polymorphe peut changer autant de fois qu’il veut cette signature grâce à une fonction de chiffrement et déchiffrement.

Les rétrovirus ou virus flibustiers

Ce type d’antivirus modifie directement les signatures d’un antivirus. Ainsi, ce dernier ne peut plus ni le détecter ni l’éradiquer.

Le cheval de troie

Le cheval de troie est de loin le type d’antivirus le plus connu par le grand public. Celui-ci s’introduit dans le système dans le but de pirater celui-ci. Son créateur peut alors entrer dans le système pour pirater des informations.

Les macros virus

Les macros virus s’introduisent dans les documents qui contiennent des macros. Ils peuvent alors se trouver dans des fichiers Word ou Excel. Lorsque vous ouvrez ce type de document, le virus s’exécute et peut se propager à travers tout le système de l’ordinateur.

Si vous êtes connecté à la messagerie de Microsoft, ce type de virus peut infecter votre carnet d’adresses et se diffuser sur tout le réseau.

Share:

Leave a reply